Bienvenue sur le Laboratoire SUPINFO des technologies Microsoft !
Nous sommes étudiants et travaillons sur des centaines de projets sur les technologies Microsoft.
Nous préparons la migration de ce portail vers les technologies SharePoint 2013.
L'équipe du Laboratoire Microsoft


 


Tous les Articles du Laboratoire Microsoft

Le processus de démarrage sous Windows 2000
Accueil > Articles > Système
Auteurs 
Le PARRAIN

PARRAIN


 Tous les articles de cet auteur

4/5

Bien


140014
122/489

Introduction
Etape 1 - La séquence POST - Power On Self Test
Etape 2 - Sélection du système d'exploitation
Etape 3 Chargement du Noyau (Kernel)
Etape 4 Initialisation du Noyau
Etape 5 Chargement des Services
Etape 6 Ouverture de session

Introduction

Le processus de démarrage de Windows 2000 est similaire à celui de Windows NT 4.
Les fichiers mis en oeuvre restent identiques quelle que soit la version :

Ntldr : Charge l'OS
Boot.ini : Construit le menu de sélection
Bootsect.dos : Chargé par Ntldr en vue d'un autre OS
Ntdetect.com : Recherche le matériel disponible
Ntbootdd.sys : Pour amorçage à partir d'un disque dont le contrôleur n'a pas le bios activé
Ntoskrnl.exe : Noyau NT (system32).
System : Paramètres de configuration (system32\configuration).
Hal.dll : Couche HAL. Rend Ntoskrnl indépendant de la plate-forme sur laquelle il va fonctionner.

Etape 1 - La séquence POST - Power On Self Test

Test de la mise sous tension, de la quantité de mémoire, des composants matériel.
L'enregistrement d'amorçage principal (MBR) est chargé en mémoire.
Analyse de la table de partition.
Ntldr (bootstrap loader) est chargé et initialisé.

Cette séquence est réalisée par tous les ordinateurs et consiste à vérifier l'état de certains composants matériels. Cette étape est indépendante du système d'exploitation utilisé. L'ordinateur va ainsi vérifier la quantité de mémoire installée ainsi que le fonctionnement des différents périphériques. Après la séquence POST, l'ordinateur va localiser le périphérique de démarrage et charger le MBR (Master Boot Record) en mémoire. Le MBR recherche la partition active et charge le secteur de boot en mémoire.

Etape 2 - Sélection du système d'exploitation

Elle débute après le chargement en mémoire de Ntldr. Elle permet en outre de rassembler les informations sur le matériel et les pilotes requis lors du chargement de NT.

Ntldr fait passer le processeur du mode réel au mode mémoire linéaire 32 bits.
Ntldr démarre les pilotes de système de fichiers approprié (FAT ou NTFS).
Ntldr lit Boot.ini et affiche les sélections.
Ntldr charge l'OS sélectionné.
Si NT est sélectionné, Ntldr charge Ntdetect.com (sinon, Bootsect.dos).
Ntldr charge Ntoskrnl.exe, Hal.dll et la ruche "system".

Lors de l'installation de NT, le secteur d'amorçage est modifié de façon à ce que Ntldr soit chargé au démarrage.
L'écran de sélection est le premier écran microsoft visible. Il est construit par NTLDR qui vient d'être chargé. Ce dernier va effacer l''écran puis afficher un message de type "OS Loader V5.0" sur l'écran.
Lors de son lancement, NTLDR bascule le processeur dans un mode d'adressage mémoire 32 bit (avant le chargement de NTLDR, l'ordinateur fonctionnait en mode réel).
NTLDR démarre un mini gestionnaire de système de fihciers pour pouvoir lire des informations à partir du disque dur et en particulier le fichier boot.ini et va afficher l'écran de démarrage. Si Windows 2000 a été sélectionné, alors NTLDR lance Ntdetect.com pour découvrir le matériel présent.

Ntdetect.com détecte les périphériques matériels installés.
Vous voyez que NTLDR a été lancé lorque vous voyez à l'écran Démarrage de Windows (Démarrage de Windows…) suivi d'une barre de progression.

Lorsque la barre devient pleine, alors le système passe d'un mode texte à un mode graphique et l'écran Windows 2000 Server Family apparaît.

Après cette détection, NTLDR va charger ntoskrnl et lui fournir les informations collectées.
Si la sélection ne concerne pas Windows 2000, le système charge le fichier bootsect.dos et lui laisse la main.

Pour pouvoir démarrer le système d'exploitation, NTLDR ainsi que les fichiers suivants doivent être présents dans la partition active de votre disque :
· Ntdetect.com
· Boot.ini
· Bootsect.dos (s'il existe un double amorçage)

Pour créer un disquette de démarrage pour Windows 2000 :
Vous devez formater votre disquette sous Windows 2000 et y copier les fichiers : ntdetect.com, boot.ini, ntldr

Si vous ne faites pas de sélection avant que le compteur n'atteigne zéro, NLTDR charge le système spécifié par le paramètre défaut dans le fichier boot.ini . L'installation de Windows 2000 positionne l'entrée par défaut vers l'installation la plus récente de Windows NT 4 ou Windows 2000.
Le Setup de Windows 2000 place le fichier Boot.ini dans la partition active.

Voici un exemple de fichier Boot.ini file:

[boot loader]
timeout=10
default=multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINNT
[operating systems]
multi(0)disk(0)rdisk(0)partition(1)\WINNT="Windows 2000 Server" /fastdetect

Chque entrée dans la section [operating systems] inclut le chemin ARC vers la partition de démarrage du système ainsi que des paramètres optionnels.

Les principaux paramètres sur fichier Boot.ini
Vous pouvez ajouter ces paramètres dans la section [operating system] du Boot.ini.

/BASEVIDEO Démarrer en mode VGA
/BAUDRATE=nnnn Spécifier la vitesse du port série pour un débuggage à distance. Le switch /DEBUG est consideré comme active..
/CRASHDEBUG Le debugger est chargé mais reste inactif sauf si une erreur a lieu. Intéressant pour des erreurs aléatoires.
/DEBUG Le debugger est chargé lors du démarrage et peut être activé à n'importe quel instant par un hôte effectuant un débuggage distant.
/DEBUGPORT= comx Spécifie le port de communication à utiliser pour un débuggage, où x est le port de communication que vous souhaitez utiliser.
/MAXMEM:n Limite la quantité de mémoire disponible à n Mo.
/NODEBUG Aucun information de debuggage n'est utilisée.
NUMPROC=x Forcer un système multiprocesseur à démarrer avec n processeurs
/FASTDETECT =[COMx | COMx,y,z...] Evite la détection des souris série et bus via NTDETECT. Utiliser ce switch si vous avez un périphérique autre qu'une souris qui fonctionne sur le port série.
/SOS Affiche le nom des périphériques en même temps qu'ils sont chargés.

Etape 3 Chargement du Noyau (Kernel)

La HAL se charge, puis la ruche "system" et les pilotes de services.
C'est au moment de l'affichage des … sur le fond bleu.

Cette phase commence par le chargement de ntoskrnl.exe et du fichier hall.dll. NTLDR va lire la ruche SYSTEM du registre en mémoire et va sélectionner la configuration matérielle et le control set qui sera utilisé pour ce démarrage. Si vous avez plus d'un profil matériel, vous pourrez faire la sélection à ce niveau. NTLDR va aussi charger tous les pilotes de périphériques qui possèdent une valeur de démarrage (dans le Registre : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM \CurrentControlSet\Services) de 0x0
Si vous ajoutez le switch /SOS dans le boot.ini, il vous sera possible de voir les pilotes chargés.

Etape 4 Initialisation du Noyau

Dès l'initialisation de Ntoskrnl.exe, ce dernier crée le Clone control set en copiant le Control Set courant. Il va aussi créer la ruche HARDWARE dans le registre en utilisant les informations collectées précédemment par ntdetect.com. Ntoskrnl.exe va ensuite initialiser les pilotes de périphériques chargés précédemment, puis va scruter le registre pour les pilotes de périphériques qui ont une valeur de chargement de 0x1.

Si une erreur se produit lors du chargement et de l'initialisation des pilotes du système, le système va décider des mesures à prendre en fonction de la valeur de Error Control
Error Control 0 x 0 : Ignorer
Error Control 0 x 1 : Normal
Error Control 0 x 2 : Grave
Error Control 0 x 3 : Critique

Etape 5 Chargement des Services

Cette étape commence avec le chargement du processus Session Manager (smss.exe). IL va lancer les programmes présents dans l'entrée BootExecute du registre ainsi que les sous-systèmes requis. Le sous-système Win32 va ensuite charger Winlogon.exe qui va lancer la LSA : Local Seurity Administration (Lsass.exe). La fenêtre Winlogon sera alors visible.
Le contrôleur de services (screg.exe) va ensuite scruter le registre à la recherche de services qui ont une valeur de démarrage de 0x2 et va les charger. Les services doivent être lancés dans une certain ordre, en fonction de leurs dépendances vis à vis d'autres services. Les services marqués en 0x3 sont démarrés manuellement. Les services en 0x4 sont désactivés.

Etape 6 Ouverture de session

Si vous installez un pilote de périphérique qui rend instable votre système, vous pourrez presser F8 lors du prochain démarrage (cf. étape 2) et utiliser la dernière bonne configuration connue pour démarrer votre système.

Un démarrage n'est pas considéré comme ayant réussit tant que l'utilisateur n'a pas ouvert de session. Après une ouverture de session validée, la Clone Control Set de l'étape 4 est copiée dans le set LastKnowGood control.




En Savoir Plus 
Evaluez cet article 


Pour afficher ou poster un commentaire, cliquez sur ce lien : Forum-Microsoft



Retrouvez ci-dessous les autres sections du Laboratoire Microsoft